Les Jeunes en lutte pour l’Emploi Charleroi soutiennent les travailleurs en grève contre l’AIP

Publié: 9 février 2011 dans Uncategorized

Nous nous joignons à tous les travailleurs en grève contre le projet d’accord interprofessionnel car  nous ne pouvons que constater que celui-ci ne présage rien de bon pour l’ensemble des travailleurs, en ce compris les jeunes.

Ainsi, d’une part  le projet prévoit, sous le couvert d’une harmonisation des statuts espérée par tous vers le haut pour les ouvriers, des régressions significatives pour la plupart des employés. Pas les employés d’aujourd’hui, non, les négociateurs (puisque c’est à la mode) ont bien prévu de faire passer la pilule en douceur, comme à chaque fois, afin d’éviter la révolte. Ce sont donc les employés de demain, les jeunes qui, après avoir galéré dans des études trop couteuses, des missions Intérim à la semaine et peut-être enfin dans un boulot stable mais avec une pression dingue,  récolteront la maigre semence que nos dirigeants auront semé…

De plus, les augmentations de préavis accordées pour les ouvriers seront  facturées à la collectivité puisque c’est l’ONEM et donc la sécurité sociale qui se chargera de réduire la note du patronat en cas de licenciement. – Devrons-nous bientôt cotiser pour payer notre propre licenciement et non plus pour nous assurer un revenu de remplacement puisque le droit au chômage est lui par contre sans cesse remis en question ? –

En outre, cet AIP ne prévoit aucun mieux par rapport au revenu minimum et maintien la dégressivité salariale dont sont victimes les jeunes jobistes. Il préserve donc les injustices, la pression et la concurrence entre les travailleurs.

Enfin, comment pouvons-nous encore croire en un futur convenable lorsque l’index des salaires est aussi insidieusement remis en question ? Lorsque le coût de la vie ne fait qu’augmenter le groupe des 10 préfère-t-il affamer la population à petit feu pour mieux engraisser les boursicoteurs plutôt que de maintenir des salaires dignes des richesses que nous contribuons à créer ?

Nous disons non à l’AIP 2011-2012 tel qu’il nous est présenté aujourd’hui car les balises qu’il fixe sont le garde-fou des employeurs mais la potence des générations à venir !

Nous disons oui à la grève qui reste le meilleur moyen de pression légal pour exprimer notre mécontentement et montrer notre force à ceux qui bradent nos salaires et oublient que leur argent vient de notre travail et de notre humanité.

Nous sommes solidaires car nous ne pouvons accepter que notre système de solidarité soit utilisé pour faciliter le turn-over dans les entreprises pour plus de rendement dans la poche des actionnaires et des patrons.

Nous sommes solidaires car nous ne pouvons accepter que notre système de solidarité soit instrumentalisé pour nous dresser les uns contre les autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s