La FGTB Charleroi appelle à la mobilisation ce vendredi 11/02 contre l’AIP: grève de 24h et manif!

Publié: 9 février 2011 dans Uncategorized

Les patrons ne nous ont pas entendus et le Gouvernement

risque de rester sourd !

NOTRE REFUS EST RESPONSABLE ET SOLIDAIRE !

AUJOURD’HUI, MOBILISONS NOUS, POUR NOUS FAIRE ENTENDRE PAR LE GOUVERNEMENT :

 

– car le risque que le gouvernement mette en œuvre intégralement ce projet d’accord interprofessionnel 2011-2012, dont nous ne voulons pas, existe !

 

– car pour résorber le déficit public (25 milliards d’euros) créé par la crise financière, le gouvernement en affaires courantes, chargé d’élaborer le budget 2011 de l’Etat, veut prendre des mesures d’austérité qui toucheront les travailleurs actifs et inactifs, victimes de la crise et les services publics, tout en épargnant les patrons !

 

– car le débat institutionnel en cours fait peser de grosses hypothèques sur le maintien d’une sécurité sociale fédérale qui doit au contraire être renforcée pour couvrir correctement les risques liés à la perte d’emploi, à la maladie et à la vieillesse !

 

– car la fiscalité n’est pas juste.  Elle profite surtout aux très hauts revenus et au patronat.  Nous voulons en contrepartie des réductions de charges aux entreprises, des emplois !

 

Stop aux intérêts notionnels ! (coût : 5,7 milliards d’euros pour l’Etat en 2009 et donc des moindres rentrées pour la sécu et les services publics) !.

 

AUJOURD’HUI, MOBILISONS-NOUS POUR NOUS FAIRE ENTENDRE PAR LE PATRONAT :

 

Au patronat, qui malgré les immenses bénéfices des entreprises, engrangés au profit des actionnaires, continue de vouloir faire peser le poids de la crise financière et économique sur le monde du travail, nous disons : CA SUFFIT !

 

Nous voulons l’amélioration de notre pouvoir d’achat :

 

– par le maintien du système actuel d’indexation automatique des salaires, qui permet d’adapter ceux-ci à l’augmentation du coût de la vie , sans aucune remise en cause de ce mécanisme ni maintenant ni plus tard !

 

– par la liberté de négociation des salaires, sans carcan !

 

par l’augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (1.415 € bruts par mois actuellement) dont c’est la seule référence pour des dizaines de milliers de travailleurs, notamment dans les PME.

– par la suppression de la discrimination en matière de salaire interprofessionnel garanti pour les jeunes de moins de 21 ans qui débutent leur carrière professionnelle avec un salaire de misère (ex : à 19 ans, 88 % du salaire mensuel interprofessionnel garanti) !.

 

NOUS VOULONS AUSSI :

– la prolongation des différents régimes de prépension spéciaux existants (20 ans de travail de nuit, capacité réduite dans la construction, prépensions à mi-temps, prépensions pour longues carrières) !.

 

– la protection du revenu, en cas de chômage économique par le maintien de la revalorisation des allocations de chômage à 70 et 75 %. !

 

NOUS VOULONS L’EGALITE DES DROITS DE TOUS LES TRAVAILLEURS :

 

– par l’amélioration des délais de préavis des ouvriers en allant rapidement vers 3 mois de préavis minimum par tranche de 5 années de travail accomplies et entamées sans toucher au préavis des employés et sans faire contribuer le sécurité sociale, c’est-à-dire aux frais du patron.

 

– par la suppression du jour de carence pour tous les ouvriers, jour de carence représentant le reliquat d’un a priori patronal du 19ème siècle, à l’égard de ceux-ci.

 

ENFIN, NOUS REFUSONS dorénavant que le patronat prenne les travailleurs inactifs (chômeurs, pensionnés, malades, etc …) en otage en liant l’avis à rendre tous les 2 ans sur l’application de la liaison au bien-être pour les allocataires sociaux à la négociation sur l’accord interprofessionnel.

 

NOUS EXIGEONS du gouvernement qu’il libère en 2011 et 2012, l’enveloppe prévue de 497 millions d’euros destinée à améliorer la situation des allocataires sociaux les plus défavorisés (minima chômage, petites pensions, etc …).

 

Notre Régionale de Charleroi Sud Hainaut sera ce vendredi 11 février, la première régionale wallonne mais en même temps que la régionale de Flandre Occidentale à entamer la lutte pour nos justes revendications dans la perspective d’une journée d’action nationale avec 24 heures de grève le 4 mars prochain.

 

Des autres régionales wallonnes et flamandes entreront en action d’ici là, chaque vendredi !

 

PUISQUE LES PATRONS NE NOUS ONT PAS ENTENDUS A LA TABLE DE NEGOCIATION ET POUR QUE LE GOUVERNEMENT NE RESTE PAS SOURD : TOUS ENSEMBLE FAISONS ENTENDRE NOTRE VOIX CE            11 FEVRIER 2011.

 

 

METTONS LA PRESSION !

CE 11 FEVRIER 2011 : GREVE INTERPROFESSIONNELLE DE 24 HEURES ET MANIFESTATION AU CENTRE VILLE

 

Rassemblement : 10 H 30 place Buisset

Discours et dislocation place du Manège.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s