Info: Danger Jobtonic

Publié: 5 juillet 2010 dans Tes droits

Dès la fin des études secondaires le dédale administratif commence : obligation de s’inscrire comme demandeur d’emploi dans les plus brefs délais, inscription inévitablement liée à un certain nombre de « devoirs » conditionnant le droit aux allocations d’attente et de chômage. Aussi, dans ce cadre, et à de nombreuses reprises, les jeunes FGTB ont tenté d’attirer l’attention sur le plan JOBTONIC. Pour rappel, celui-ci prévoit pour le jeune qui a en sa possession au maximum le CESS, un « contrat de devoirs et de droits mutuels et impératifs » qui l’ « invite » à suivre des tables de travail tous les quinze jours. Au rythme des convocations, des entretiens et de ces fameuses tables de travail, l’accompagnateur du FOREM va juger de la motivation du jeune à s’investir dans la recherche d’un emploi, selon des critères…indéterminés. Il va ensuite transmettre toutes ces informations à l’ONEM qui pourra choisir de sanctionner le jeune, tant sur son stage que sur ses allocations d’attente. Le jeune qui aura donc été jugé trop « passif » selon l’accompagnateur du FOREM lors d’une séance de travail pourra dès lors devoir recommencer en tout ou en partie son stage d’attente ou se voir supprimer ses allocations d’attente avant même d’avoir pu ouvrir son droit…

Des questions? Besoin de te préparer pour un entretien au Forem ou à l’Onem? Contacte l’animatrice Jeunes FGTB Charleroi au 071/641.216

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s